Comprendre la chute de cheveux et comment la traiter ?

Les cheveux poussent, tombent, se renouvellent sans cesse. C’est ce qu’on appelle le cycle pilaire. Celui-ci comporte 3 phases : la croissance (phase anagène), le repos (phase catagène) et la chute (phase télogène).


La durée du cycle pilaire est de 2 à 4 ans chez l'homme, 4 à 6 ans chez la femme. Lorsqu'un cheveu meurt, il est immédiatement remplacé par un autre et  tombera seulement 2 à 4 mois plus tard, une fois chassé par le nouveau cheveu.


La chevelure compte entre 100 000 et 150 000 cheveux. Selon la densité de cheveux, un individu perd environ 40 à 100 cheveux par jour, tout au long de la journée avec des pointes pouvant grimper jusqu'à 150 durant les changements de saison. La chute saisonnière est passagère et normale, elle intervient surtout au printemps et en automne.


Dans les termes médicaux, la perte de cheveu est appelée «alopécie».  Lorsque la chute dure plus de 2-3 mois il y a alors un début d’alopécie. Il y a de nombreuses causes d’alopécie : une cause androgénétique, liée aux gènes transmis par ses ascendants, une cause non androgénétique, souvent temporaire et réversible, et enfin cela peut être lié à la pelade ou des TOC.